1. Accueil
  2. /
  3. Projets
  4. /
  5. Restructuration du Lycée Marcel Gimond

Restructuration du Lycée Marcel Gimond

Lieu
Aubenas (07200)
Maîtrise d’ouvrage
Région Auvergne-Rhône-Alpes
SERL Aménagements (mandataire)
Architecte mandataire
B.L.A.C Architectes & Associés
Maîtrise d’oeuvre
Architecte associé : Denis Dessus Architecte
BET HQE Fluides Économiste : ARTELIA
BET Structure Amiante : BETEBAT
BET Acoustique : ECHOLOGOS
Paysagiste : OSMOSE
BET VRD : GEO-SIAPP
Programme
Lycée de 1050 élèves
Surface
11000m²
Coût
16 000 000€ HT
Calendrier
Livraison prévue en 2023
  • Démarche HQE (isolation thermique, double flux, FLJ) et mise en accessibilité du site
  • Chantier en site occupé afin de maintenir les enseignements
  • Extension des locaux en structure bois (MOB et bois massif)

Le Lycée Marcel Gimond est situé à l’ouest du centre-ville d’Aubenas. Le projet concerne la restructuration des locaux pour améliorer les conditions de vie des étudiants et le fonctionnement général de l’établissement. Le chantier est réalisé en site occupé durant plus de 5 ans, avec mise en place de locaux provisoires et 3 déplacements de la base vie.

La démarche de Haute Qualité Environnementale demandée par la Région se traduit dans la conception architecturale. D’abord, les bâtiments réhabilités ont bénéficié de plusieurs dispositifs pour améliorer leur bilan thermique : isolation extérieure en laine minérale, ventilation double-flux, optimisation du FLJ, contrôle automatique du vitrage. De plus, les extensions sont réalisées en structure bois (bois massif et MOB). L’objectif affiché consiste à atteindre les performances de la RT2012 – bâtiments neufs sur 2 bâtiments existants (B et SG), avec tests d’étanchéité à l’air. Le projet prévoit également la mise en accessibilité complète du site (rampes, déplacement de l’accueil, création de 3 ascenseurs, signalétique) afin que l’établissement puisse accueillir correctement les personnes handicapées.

L’isolation extérieure de l’enveloppe transforme ainsi la façade monotone et répétitive typique des bâtiments scolaires. La composition accueille désormais des grands cadres colorés qui animent le bâtiment et dirigent les vues vers le paysage et les collines avoisinantes. L’aménagement des abords est traité avec des jardins paysagers plantés afin d’améliorer les accès au lycée des lycéens et du personnel administratif.

Les salles de classes et les circulations sont largement éclairées naturellement et si les façades extérieures sont colorées, les tons intérieurs choisis sont neutres pour travailler dans une ambiance apaisée. L’ossature bois est visible dans le hall d’entrée et sur les espaces extérieurs couverts uniquement, elle reste cachée sur les extensions de salles de classe et de bureaux.